keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
Territoires

La Banque Populaire, la banque de la voile mais pas que !

17/02/2020
Engagée depuis plus de 30 ans dans la voile en tant qu'armateur et compétiteur, la Banque Populaire soutient désormais une autre discipline liée à cet environnement nautique en devenant partenaire du surf français.

Une même passion, un même environnement naturel mais aussi, pour la Banque Populaire, « une anticipation de l'action, une maîtrise de l'innovation des éléments, une quête de performance et une volonté de réussite similaires. » Celle qu'on connaît comme la Banque de la Voile depuis plus de 30 ans devient ainsi partenaire officiel de la Fédération Française de Surf (80 000 licenciés et 200 clubs dans l'hexagone et l'outre-mer) et accompagnera ainsi l'entrée de la discipline aux prochains Jeux de Tokyo.

Un allié de poids pour la Fédération puisque la Banque Populaire veut soutenir toutes les pratiques, du surf et au longboard en passant par le standing Stand Up Paddle, mais aussi l'Equipe de France de surf tout autant que les structures du label Ecole Française de Surf (130 en France) qui forment les jeunes. Autre pan où la banque entend intervenir : les actions engagées par la Fédération Française de Surf pour limiter les noyades dans le cadre du plan « Aisance Aquatique » lancé par le Gouvernement en avril dernier.

Côté voile, la Banque Populaire s'illustre pour rappel sur toutes les mers du monde depuis plus de 30 ans en tant qu'armateur pour des skippeurs comme Francis Joyon, Loïck Peyron ou Armel Le Cléac'h, vainqueur de l'édition 2016/2017 du Vendée Globe. Elle accompagne également le développement des clubs et écoles de voile et soutient l’Equipe de France depuis 20 ans.

Organe central commun à la Banque populaire et à la Caisse d'épargne, et qui réunit aussi la Banque Palatine et Natixis, le groupe BPCE est par ailleurs, de son côté, partenaire premium des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 depuis l'an dernier. Il a rejoint ce programme national de partenariat pour six ans et est devenu en parallèle partenaire des équipes de France olympique et paralympique jusqu’en 2024.

A voir également
  • Territoires 05/03/2020
    Le CIO valide les sites de Tahiti et de la Place de la Concorde
    « Paris 2024 se félicite de la validation par la Commission exécutive du Comité International...
  • Territoires 02/03/2020
    Le basket 3x3, un mélange de sport collectif et individuel
    « Il existe un réseau mondial de tournois de basketball 3x3, avec la mise en place d’un ranking...
  • Territoires 25/02/2020
    Toulouse possède le plus de complexes sportifs par habitant
    « Toulouse est, parmi les 11 villes étudiées en 2018, la première en matière d’offre...
  • Territoires 21/02/2020
    Un rendez-vous palois pour parler économie et métiers du sport
    Les métiers du sport vous intéressent ? Vous souhaitez mieux appréhender l’économie du sport...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies