keyboard_arrow_up
>
Santé et Bien-être
>
Santé & Bien être

75% des enfants ne pratiquent pas assez d'activités ludiques

25/07/2019
Les enfants ne jouent pas suffisamment, affirme une étude internationale qui indique par ailleurs que le pourcentage s'aggrave avec l'âge.

Les enfants ne jouent plus assez. Un constat paradoxal mais pourtant relevé par une étude internationale menée conjointement par The Genius of Play, une association à but non lucratif dédiée à la sensibilisation au rôle vital du jeu dans le développement de l’enfant, et Fundamentally Children, un groupe de recherche composé d'experts du jeu et du développement de l'enfant. Ainsi d'après le sondage international réalisé par ces entités, 75% des enfants de moins de 12 ans ne pratiqueraient pas assez d'activités ludiques libres (comme courir ou faire du vélo).

L'étude révèle que plus de la moitié des 1-4 ans ne s'adonne pas non plus suffisamment de jeux dits « socialement structurés » comme des jeux liés au sport. Autre constat, le problème s'aggrave à mesure que ces enfants grandissent. Si le taux atteint les 65% pour les 1-4 ans, il grimpe à 77% pour les 9-12 ans. L'un des premiers motifs avancés : le manque de temps.

A voir également
  • Santé & Bien être 25/06/2019
    Une nouvelle ère pour le salon OutDoor
    La 1ère édition de l'OutDoor by Ispo qui aura lieu du 30 juin au 3 juillet 2019 au parc des...
  • Santé & Bien être 10/05/2019
    Le fitness européen et français en croissance
    Qu'il s'agisse des effectifs, du nombre de salles ou du chiffre d'affaires généré, le marché du...
  • Santé & Bien être 06/05/2019
    Le sport apporte davantage de bonheur que l'argent !
    Une étude américaine réalisée sur 4 ans par des chercheurs des universités de Yale et Oxford...
  • Santé & Bien être 15/04/2019
    Le plan anti-noyade de Roxana Maracineanu
    La Ministre des Sports a présenté la teneur de son plan « Aisance aquatique » destiné à...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies