keyboard_arrow_up
>
>
Les actualités
>
 |   actualité
Montagne

Commerces et fournisseurs d'équipements de ski : 1 Md € de perte de CA

16/03/2021
Si elle est issue de la volonté légitime de lutter contre la pandémie du Covid-19, la fermeture des remontées mécaniques depuis un an a entraîné un effondrement de l’activité des commerces, mais également des fabricants d’équipements de ski. Alors que la saison hivernale 2020/2021 touche à son terme, l’UNION sport & cycle a dévoilé les chiffres issus de son enquête auprès des commerces et fabricants de skis lors d’une conférence de presse.

Commerces : une perte d’activité évaluée à 73 %

Depuis décembre 2020, la perte d’activité pour l’ensemble des magasins de location et vente d’équipements de sports d’hiver s’élève à 73 %. Une catastrophe pour ces entreprises saisonnières – l’hiver représentant 85 % de leur activité annuelle.

Aujourd’hui, un tiers de ces entreprises sont à cours de trésorerie :

  • 31 % d’entre elles ont consommé plus de la moitié de leurs fonds propres ;
  • 28 % ont consommé plus de la moitié de leur prêt garanti par l’Etat.

 

Malgré des revendications portées régulièrement auprès des pouvoirs publics, les aides de l’Etat perçues à ce jour (fonds de solidarité) ne couvrent que 6 % du chiffre d’affaires annuel de ces entreprises.

Julien Gauthier - Directeur du développement du groupe Skiset :

« A ce jour, de nombreux commerçants sont en situation d’urgence absolue. L’activité saisonnière, c’est 4 mois d’activité intense pour couvrir 12 mois de charges. Faute de visibilité sur les mesures d’aides à partir du mois d’avril, les entreprises saisonnières seront contraintes de s’adresser aux tribunaux de commerce. »

 

Eric Laboureix - Président du groupe Elpro et de l’enseigne Skimium :

« Amputés de leur saison d’hiver, les commerçants ont un besoin urgent du soutien de l’Etat pour couvrir leurs charges fixes jusqu’à la saison prochaine. »

Fabricants : jusqu’à -70 % attendus en 2021

Les fabricants de skis sont les victimes collatérales de cette crise : la fermeture des remontées mécaniques a lourdement aggravé la situation des carnets de commandes de leurs clients commerçants, les faisant chuter aux environs de 32 %.

Les capacités d’investissement des commerces restant extrêmement réduites faute d’activité, les prévisions pour 2021 sont des plus moroses pour les fabricants, dont 70 % de l’activité annuelle se concentre sur le quatrième trimestre de l’année, en préparation de la saison d’hiver.

Les commandes d’équipement de ski devraient donc s’effondrer de 70 % en 2021 alors que les aides d’Etat restent à ce jour totalement inadaptées. Soit leur montant est dérisoire (10K€ en novembre et décembre 2020) soit elles ne prennent pas en compte uniquement la perte liée à l’activité « sport d’hiver France » des entreprises. La fermeture des remontées mécaniques les a mises face à des pertes considérables mais elles se retrouvent ainsi sans aides.

Bruno Cercley – Président du groupe Rossignol :

« La situation des fabricants est critique. Le dernier trimestre 2020, décisif pour notre secteur, a largement pâti des incertitudes quant à l’ouverture des remontées mécaniques. Mais le pire est à venir. Les commandes de présaison pour l’hiver prochain seront inexistantes et les usines sont à l’arrêt. Mais nos charges fixes demeurent et sont devenues insoutenables, alors que nous devons assurer la pérennité de notre modèle en continuant de mettre au point les produits, de maintenir nos outils industriels et notre capacité d’innovation, en particulier sur nos sites français. Nous avons besoin de mesures d’urgence à court terme pour passer cette crise inédite et nous préparer à la saison prochaine. »

 

Morgan Redouin - Wintersport Manager chez Head Sports :

« Notre situation est clairement incomprise par les pouvoirs publics. Pour de nombreux fabricants, qui représentent plus de 60 % du marché, l’activité « sport d’hiver France » n’est qu’une partie de l’activité globale de l’entreprise. Les aides de l’Etat ne tenant compte que du chiffre d’affaires global, ces entreprises ne sont aujourd’hui pas soutenues, alors qu’elles sont privées d’une part essentielle de leur activité. »

Entre les commerces de skis en plaine et en montagne et les fournisseurs d’équipements de skis, la perte de chiffre d’affaires du secteur est évaluée à près d’un milliard d’euros sur un an.

Consultez le document de présentation de la conférence de presse pdf / 4.76 mo

Retrouvez le replay de la conférence de presse

A voir également
  •    | actualité
    Montagne Les magasins de skis écrivent au Premier ministre
    13/04/2021
    72 dirigeants de commerces de sport de station de montagne, représentant 250 magasins, ont écrit ce jour au...
    En savoir +
  •    | actualité
    Montagne Plus de 130 rendez-vous lors du SKI FORCE Pro en Showroom
    18/03/2021
    Les retrouvailles devaient se faire sur la neige à Méribel et Serre-Chevalier, mais c’est dans leurs...
    En savoir +
  •    | actualité
    Montagne Le Ski Force Pro s’installe les 16 et 17 mars en showroom
    15/03/2021
    Les marques de matériel de ski de la commission montagne de l’UNION sport & cycle ouvriront mardi et...
    En savoir +
  •    | actualité
    Montagne Des aides renforcées pour les acteurs de la montagne
    23/02/2021
    [COMMUNIQUE DE PRESSE] Il s’agit d’une évolution importante réclamée depuis plusieurs semaines par...
    En savoir +
  •    | actualité
    Montagne SKI FORCE Pro en Showroom
    16/02/2021
    Communiqué de presse
    En savoir +
  •    | actualité
    Montagne Des avancées pour les commerces et fabricants de ski
    09/02/2021
    [COMMUNIQUE DE PRESSE] L’accès au fonds de solidarité sera facilité pour les entreprises dépendantes...
    En savoir +
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies