keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
 |   actualité

Avis de la CEPC concernant des factures dématerialisées

18/12/2019
Elle rappelle qu’en matière de facturation entre professionnels, que la facture soit ou non dématérialisée, les mentions obligatoires devant figurer sur ce document sont régies par le Code de commerce (articles L.441-9 et s.) et le Code général des impôts (articles 289-I-1 et 242 nonies A).

facture : avis de la cepc relatif a des pratiques concernant des factures dematerialisees

Un professionnel, prestataire EDI, qui intervient entre autres sur la mise en place de flux dématérialisés de factures interroge la Commission d’Examen des Pratiques Commerciales (CEPC) sur la légalité de la pratique qui consiste à rejeter le paiement d’une facture en raison de l’absence ou d’une erreur sur une information comme un numéro de commande, un numéro de bon de livraison, un numéro de ligne dans une commande, un code service, un nom de service.

La CEPC a rendu un avis n°19-11 dans lequel elle rappelle qu’en matière de facturation entre professionnels, que la facture soit ou non dématérialisée, les mentions obligatoires devant figurer sur ce document sont régies par le Code de commerce (articles L.441-9 et s.) et le Code général des impôts (articles 289-I-1 et 242 nonies A).

En cas d’omission d’une ou plusieurs mentions rendues obligatoires par le Code de commerce sur les factures émises à compter du 1er octobre 2019, une amende administrative de 75 000 euros, pouvant être portée à 50% de la somme facturée ou qui aurait dû être facturée, est encourue pour les personnes physiques. Les personnes morales s’exposent quant à elles à une amende administrative de 375 000 euros.

Si l’absence d’une mention obligatoire ou l’erreur présente sur la facture peut être sanctionnée, elle est en elle-même sans incidence sur l’existence de la créance. 

Ainsi, l'inexactitude ou l'incomplétude de la facture sur des données dites « métiers » ne doit pas avoir pour effet de retarder abusivement le point de départ des délais de paiement tels que plafonnés par le Code de commerce, ou de permettre au débiteur de se soustraire au paiement, sous peine de sanctions.

En matière de commande publique, au regard du Code de la commande publique et des textes qui régissent la facturation électronique, une erreur sur une donnée dite « métier » peut permettre au pouvoir adjudicateur de rejeter une facture et d’interrompre une seule fois le délai dans lequel il est tenu de la régler. Il doit préciser les raisons de son refus de régler la facture et préciser les pièces à fournir ou à compléter pour régulariser cette dernière.

Notre partenaire :

Hervé LECAILLON
herve.lecaillon@fidal.com 
Avocat Associé
Cabinet FIDAL

 

A voir également
  •    | actualité
    Le PSG veut stimuler son e-commerce avec Fanatics
    06/07/2020
    Le Paris Saint Germain a signé une extension de son contrat avec Fanatics, le distributeur américain de...
    En savoir +
  •    | actualité
    Juillet 2020 : le mois du Tour de France virtuel
    06/07/2020
    La 1ère édition de la Grande boucle virtuelle s’est élancée samedi. La compétition accueille les pros...
    En savoir +
  •    | actualité
    Des Assises de la Relance en Montagne à Méribel
    03/07/2020
    Ce nouveau rendez-vous B to B imaginé par le cabinet SystemD se déroulera dans la station savoyarde les 23...
    En savoir +
  •    | actualité
    La Montagne prend soin des personnels hospitaliers
    02/07/2020
    765 séjours soit 17 323 nuitées ont déjà été proposés au personnel soignant par 58 acteurs de la...
    En savoir +
  •    | actualité
    Adidas : 30 millions de paires avec Parley for the Oceans en 5 ans
    02/07/2020
    Cinq après avoir entamé son partenariat avec Parley for the Oceans, la marque allemande fait le bilan de...
    En savoir +
  •    | actualité
    La FFBB lance sa licence 100% dématérialisée
    29/06/2020
    Après avoir abandonné la licence « carton » cette saison, la Fédération Française de basket-ball va...
    En savoir +
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies