keyboard_arrow_up
>
>
Actualités
>
 |   actualité
Sport et Loisirs

Paris 2024 : « Faire en 5 ans ce que l’on aurait fait en 15 »

01/07/2019
C’est ce qu’a annoncé Jean-François Martins, adjoint à la maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme, lors de l’événement « Transformations Olympiques » organisé par la Mairie de Paris, au Centre sportif Jules Ladoumègue (Paris 19e).

La Mairie de Paris a convié pour l’occasion l’ensemble des acteurs ayant participé activement au programme Héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques, afin de dévoiler les 20 grandes mesures qui ont été retenues pour transformer la capitale avant la réception des Jeux en 2024. Sous une chaleur assommante, Jean-François Martins a méthodiquement présenté, un à un, les 20 projets qui constitueront autant d’épreuves pour préparer au mieux l’accueil de ces Jeux.

« Une Nation sportive »

Mais avant cela, il a invité l’assistance à écouter le message vidéo de Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques. Présent à Lausanne pour faire valider par le CIO les quatre sports additionnels proposés par Paris pour les Jeux de 2024, le triple champion olympique a rappelé l’universalité de cette compétition : « c’est un accélérateur de projets qui profitera à tous » assène-t-il.

Ce fut ensuite au tour de Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), de monter sur scène pour afficher ses ambitions pour ces Jeux. Depuis longtemps un pays de grands sportifs, la France doit aujourd’hui devenir selon lui « une Nation sportive » en plaçant le sport « au cœur du projet national ». Car la situation est préoccupante : « Selon les professeurs d’éducation physique et sportive, les jeunes mettent en moyenne une minute de plus pour courir le 1000m qu’il y a 40 ans. »

Jean-François Martins a ensuite appelé Célia Blauel, adjointe à la maire en charge de l’Environnement, à le rejoindre sur l’estrade, afin de présenter les mesures concernant l’écologie pour des « Jeux plus durables ». Elle a notamment annoncé vouloir rendre la Seine baignable d’ici 2024 afin d’accueillir les épreuves de triathlon et de nage en eau libre. Mais également la création de 23 sites de baignade dans toute la métropole, soit autant de lieux sportifs pour les amateurs d’activités aquatiques.

Le Sport pour tous

Et si Paris devenait la métropole la plus sportive du monde ? S’il est pour l’heure impossible de répondre à cette question, la volonté d’Anne Hidalgo (et son équipe) de tout mettre en œuvre pour que cette hypothèse devienne réalité est, elle, irréfutable. De nouveaux équipements pour tous les arrondissements, des parcours sportifs traversant toute la capitale, des centres sportifs rénovés… La ville de Paris souhaite investir dans le sport et elle s’en donne les moyens. Mais ce n’est qu’une infime partie du projet.

Ayant pris conscience de son utilité sociale, la Mairie de Paris a fait le pari du sport pour (re)créer du lien social dans la capitale. Que l’image de 10 adolescents, masculins, monopolisant un terrain, soit un lointain souvenir : voilà le rêve de la Maire de Paris. Pour que cette ambition devienne réalité, plusieurs combats vont être menés. Première bataille : « affirmer la place de la femme dans l’espace public » avec notamment la création de cours d’écoles non genrées proposant des jeux mixtes. Alarmée par une étude montrant que « concernant les enfants de 6-17 ans, seuls 18 % des filles et 28 % des garçons atteignent les recommandations OMS, à savoir 1 h d’activité par jour », la Mairie de Paris a décidé d’agir : cours collectifs gratuits, Olympiades scolaires, ouverture de gymnase tous les week-ends, … Mais la municipalité souhaite également profiter du développement des activités sportives pour lutter contre le décrochage scolaire. Elle   lancera prochainement un appel à projets auprès des associations sportives autour de l’accompagnement scolaire pour faire baisser le nombre de décrocheurs.

Le grand pari

Jean-François Martins a une nouvelle fois réaffirmé sa volonté que les Jeux créent une nouvelle dynamique, une impulsion, qui incitera les Parisiens à se (re)mettre au sport.  Quarante équipements sportifs seront ouverts chaque midi pour les salariés, deux parcours sportifs à travers la capitale, et un nouvel équipement pour chaque arrondissement, ou encore la rénovation de l’Arena (devenant Arena II) de la Porte de la Chapelle.

L’Arena II s’inscrit dans une volonté de redynamiser certains quartiers de Paris – ici la Porte de la Chapelle – et de sa périphérie. Ce complexe sportif moderne de plus de 8 000 places, exemplaire en matière d'accessibilité, recevra les épreuves de badminton et d’escrime-fauteuil et para-badminton des Jeux Olympiques et Paralympiques, et accueillera dès 2022 des compétitions sportives, un ou plusieurs clubs en résidence, ainsi que des concerts et spectacles grand public.

Depuis une vingtaine d’années, avec la création du Stade de France, un lien fort unit Paris et la Seine Saint-Denis. À l’approche de ses Jeux, la capitale souhaite plus que jamais profiter de cette relation particulière qu’elle a su créer avec le 93 : création de 181 kilomètres de pistes cyclables entre les deux zones, des projets d’aménagements sportifs et culturels, des olympiades culturelles entre des écoles parisiennes et séquano-dyonisiennes…

« Plus vite, plus haut, plus fort » voilà comment Pierre de Coubertin résumerait cet ambitieux programme. Paris a maintenant cinq ans pour faire de cette devise une réalité. Mais rien n’est trop beau, ni trop grand, pour la ville qui a vu naître, il y a 120 ans, cet événement planétaire.

Crédit photo principale : © Paris 2024

A voir également
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Sergio Tacchini change de mains
    22/07/2019
    La marque d’origine italienne passe sous drapeau américain.
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Trophées Sentez-Vous Sport 2019 : les candidatures sont ouvertes
    18/07/2019
    Le CNOSF a annoncé l'ouverture des candidatures pour la 6ème édition des Trophées Sentez-Vous Sport....
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Rencontre avec Cédric Messina (My Coach)
    17/07/2019
    À l’occasion de la récente levée de fonds de My Coach, Cédric Messina, fondateur de la start-up...
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Salomon signe son 1er marathon
    17/07/2019
    Pour sa 2ème année sur le marché de la course sur route, la marque annécienne sera au départ du marathon...
    En savoir +
  •    | actualité
    Sport et Loisirs Mondial féminin 2019 : 33,4 M€ de recettes publicitaires pour TF1
    15/07/2019
    Les 25 matches de la Coupe du monde féminine 2019 diffusés par le groupe TF1 ont généré 33,4 millions...
    Contenu abonné Acheter un abonnement
  •    | actualité
    Sport et Loisirs La France et l’Espagne organiseront l’Eurobasket en 2021
    15/07/2019
    Finalistes de la dernière édition face à leur grand rival ibérique, les Françaises auront l’occasion...
    En savoir +
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies