keyboard_arrow_up
>
>
Actualités
>
01/04/2021  |  Cycle et Mobilité active

Bilan 2020 : la commande publique d'équipements sportifs

Aires de jeux, aires de fitness, centres aquatiques, gymnases... Alors qu’en moyenne, plus de 10 000 projets d’équipements sportifs sont lancés chaque année par les collectivités territoriales depuis 2012, l’année 2020 en compte seulement 7205. Un chiffre historiquement bas qui impacte négativement la filière des aménagements ludiques et sportifs. Retour sur les chiffres du baromètre de la commande publique - un outil traduisant l’évolution de l’investissement public dans les équipements ludiques et sportifs - créé à l’initiative de l’UNION sport & cycle avec le support technique de Vecteur Plus.

2020, annus horribilis pour le marché des équipements sportifs

Le recul du marché des aménagements ludiques et sportifs est extrêmement prononcé en 2020, avec une baisse de 25% en valeur et 39% en volume de la commande publique. Un repli qui trouve notamment son explication dans le double effet de la crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19 et des élections municipales.

Les collectivités territoriales : premières donneuses d’ordres et financeuses d’aménagements ludiques & sportifs

La crise sanitaire a en outre fortement impacté les finances des collectivités territoriales, lesquelles sont les premiers financeurs du sport en France et les premiers investisseurs et exploitants des équipements sportifs. Leurs carnets de commande d’équipements ludiques et sportifs se sont donc fortement affaiblis, ce qui, par ricochet, a provoqué un ralentissement d’activité pour les aménageurs urbains.

Malgré un recul de -36 % en 2020 pour les communes, elles restent l’acteur fondamental de la commande publique, loin devant les intercommunalités, qui progressent néanmoins en tant que seconds acteurs clés de l’aménagement des équipements ludiques et sportifs.

La commande d’équipements accompagne les principales mutations de la pratique sportive

Au-delà de la donnée de marché, les chiffres expriment les tendances de la pratique sportive en France avec l’expansion d’une pratique libre, autonome et de plein air, à l’image de la forte progression du fitness pratiqué dans l’espace public.

Les collectivités locales s’adaptent à ces mutations de pratique avec la mise à disposition de nouveaux équipements sportifs de proximité en libre accès. Les aires de fitness extérieures ont en effet connu une hausse de 250% en valeur depuis 2014 et sont les équipements en accès libre les plus commandés par les collectivités.

En outre, à trois ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, la question des équipements ludiques et sportifs sur l’ensemble du territoire doit occuper une place centrale notamment dans la perspective d’un héritage durable et de l’objectif du Gouvernement de 3 millions de pratiquants supplémentaires d’ici 2024.

Téléchargez le communiqué de presse 

A voir également
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies