keyboard_arrow_up
>
>
Actualités
>
12/04/2021  |  Cycle et Mobilité active

Déjà 5 sociétés agréées pour le marquage de vélo

©FUB / Bicycode
Les vélos vendus en magasins doivent désormais disposer d’un identifiant unique visible sur le cadre auquel sont associées les coordonnées du propriétaire. L’Etat a commencé à agréer les premiers systèmes de marquage.

Le dispositif permettant le marquage des vélos neufs en France se met en place. Rendu obligatoire depuis le 1er janvier 2021, suite aux dispositions de la loi d’orientation des mobilités (LOM), ce système est conditionné à l’agrément par l’Etat d’opérateurs d’identification. Et selon l’Association pour la promotion de l’identification du cycle (Apic), 5 sociétés sont à ce jour agréées.

Il s’agit de Bicycode, le procédé historique (2004) mis au point par la Fub, Paravol, Recobike, Auvray security (groupe FMA) et MFC (Manufacture française du cycle, groupe Intersport). L’agrément de Decathlon est en cours. MFC et Decathlon stickeront leurs propres vélos. Shimano France a décroché le contrat de distribution de Bicycode dans l’Hexagone. D’autres sociétés comptent demander leur agrément.

L’agrément est valable pour 1 an, renouvelable par tacite reconduction pendant 6 ans.
Le détaillant de cycle doit apposer l’identifiant de manière visible sur le cadre et enregistrer le propriétaire du vélo sur la plateforme de l’opérateur. Les ventes en ligne sont soumises à la même obligation. Les vélos en location sont concernés par le marquage et doivent être identifiés par le commerçant ayant effectué la vente du vélo.

Cette obligation de marquage concernera également les vélos d’occasion, mais seulement à compter du 1er juillet 2021.

Tous les identifiants sont réunis dans un fichier national unique, dont la gestion a été confiée, pour une durée initiale de 6 ans, à l‘Apic, qui rassemble la plupart des acteurs de l'écosystème du cycle, parmi lesquels l’UNION sport & cycle et la FUB, qui sont à l’origine de sa création. La Police nationale, qui doit encore être “équipée et formée”, aura accès à ce fichier. Ce nouveau cadre doit permettre de lutter contre le vol et le recel de vélos.

A voir également
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies