keyboard_arrow_up
>
>
Actualités
>
09/02/2022  |  Montagne

Ski Force Pro 2022, un authentique succès malgré le contexte sanitaire

La première édition post-confinement de cet événement B2B majeur pour les acteurs de la montagne a rassemblé une large majorité de commerçants et loueurs d’équipements de sports d’hiver venus nombreux pour tester plus de 700 modèles différents de ski.

Depuis maintenant près de 20 ans, le Ski Force Pro réunit chaque année les nombreux acteurs de la montagne afin de leur offrir un espace d'intéraction et d'échange et de faciliter leur préparation de la prochaine saison. Cette année n'a pas fait exception puisque les 23 marques présentes à Méribel puis Serre-Chevalier ont pu faire découvrir en avant-première aux professionnels leurs nouvelles gammes de matériels pour la saison 22/23.

« Nous sommes très contents d’avoir tenu l’événement même si nous avons dû prendre des modalités de dernière minute en raison des conditions sanitaires » commente pour la rédaction Morgan Redouin. « L’organisation s’est très bien passée sur le plan de la gestion des flux qui était un vrai enjeu » souligne le président de la commission Montagne. Le tout sans file d'attente de plus de quelques minutes à l'entrée pour l'accès à la zone réservée et sans vols de skis sur la durée de la manifestation.

En 6 journées à Méribel et Serre-Chevalier, le Ski Force Pro a attiré 1.878 personnes qui ont réalisé 12.000 tests au global avec donc une moyenne de 6 paires de skis essayées sur neige. « Nous nous attendions à une évolution de la fréquentation compte tenu des taux quotidiens de contaminations à ce moment de l’année et des sous-effectifs en magasin » poursuit Morgan Redouin.

Avec 18 % de participants seulement en moins par rapport à l’édition 2019, le Ski Force Pro démontre sa capacité d’attraction et son rôle fonctionnel. Avec l’agence StepUp Marketing pour prestataire en 2022, le Ski Force Pro s’est trouvé un partenaire à la hauteur de l’enjeu pour l’industrie. « Nous sommes contents de cette 1ere édition et nous avons mesuré tous les potentiels d’amélioration. Cette année, les règles sanitaires ne nous ont pas permis de proposer du café, des boissons et de la petite restauration sur place à notre grand regret » rappelle Jean-Charles Marchionni pour StepUp.

La réflexion est déjà lancée pour l’édition 2022. « Nous travaillons sur la formule, le calendrier et le lieu. Nous voulons trouver un nouveau partenaire station » conclut Morgan Redouin.

A voir également
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies